Trop souvent dans la réaction, le Poissy Basket Association a laissé filer une deuxième victoire à domicile face à l’Aurore de Vitré Basket-Bretagne, samedi 7 octobre. Notre équipe s’incline 55-69, face à un adversaire plus fort, mais qu’ils ont su, parfois, faire douter.
Ils se voulaient accrocheurs, ils ne l’ont été que par moments. Si le match commence bien pour nos seniors, qui étouffent l’attaque bretonne et restent au contact, Vitré reprend des couleurs dès la fin du premier quart temps (13-20, 10’) sans se mettre totalement hors de danger. Lors des dix minutes suivantes, nos joueurs encaissent un 19-11 et nos adversaires prennent le large avant la mi-temps (24-39, 20’).
Au retour des vestiaires, les seniors de Benoît Minutoli ont un véritable sursaut et recollent au leader. Seulement 6 points les séparent, et l’exploit devient possible le temps d’un cours instant. Mais l’adresse à 3 points de Vitré parle, et malgré un quart temps serré (15-17, score du quart temps), un nouveau fossé se creuse entre les deux équipes.
Dans les dernières minutes de cette rencontre, nos pisciacais se rapprocheront jusqu’à repasser sous la barre des dix points. Un dernier trois points d’Edgar Bourserie repousseront pourtant le PBA à 14 points (55-69, 40’). Malgré la défaite, Kevin Closson et ses coéquipiers doivent rester positifs avant d’attaquer la prochaine rencontre face à Gravenchon, samedi 14 octobre.

Le mot du coach, Benoît Minutoli :

«Ce match contre Vitré, leader de notre poule, peut laisser une fois de plus des regrets.
Après avoir été dominés sur la première mi-temps, nous avons eu une belle réaction d’orgueil au début du 3ème quart temps. Nous revenons à 6 points, et, sur deux actions de suite, un shoot en bonne position pourrait nous permettre de revenir à -3. Malheureusement, notre manque d’adresse nous coûte cher et nos visiteurs en profitent pour repasser la barre des 10 points d’écart.<
Après un début de championnat où nous avons joué quatre grosses cylindrées en cinq journées, place maintenant à des équipes qui vont lutter comme nous pour le maintien, avec un déplacement déterminant à Gravenchon dès samedi.»