Samedi 4 novembre, nos séniors affrontaient Calais, un adversaire en confiance après sa victoire 82-63 face au leader de la poule, l’Aurore de Vitré. Mais nos joueurs ont fait caler les Nordistes et se sont imposés 79-71, au terme d’une rencontre très serrée.

Rien n’était joué d’avance, et le suspense a été au rendez-vous d’une salle pleine en ce week-end de reprise. Le match avait d’ailleurs bien mal démarré pour nos joueurs, qui encaissent un 19 – 4 en trop peu de temps. Mais un Benoît Minutoli sait y faire, et après un temps-mort secoué, les Pisciacais recollent au score (20-23, 10’).

Pendant les dix minutes suivantes, nos séniors rendront coup pour coup à Calais, sans lâcher l’affaire. Les locaux restent au contact, et grâce à une défense étouffante, parviennent à arracher un quart temps nul (17-17, score du quart temps) et à conserver leur petit retard (37-40, 20’).

Alors que les Sobadancers et The Dark Wave font le show à la mi-temps et que les deux équipes sont dans les vestiaires pour aborder les 20 minutes restantes, la fanfare continue de donner de la voix dans une salle bien remplie. Et c’est cette ferveur qui va pousser nos joueurs à réaliser un troisième quart temps de folie, cantonnant leurs adversaires à 11 petits points inscrits contre 19 pour eux. Un score qui leur permet de reprendre un court avantage (56-51, 30’).

Le dernier quart s’annonce des plus serrés. Les deux équipes sont au coude à coude, et très vite, Calais reprend l’avantage. Seulement un point sépare les deux équipes, qui prennent l’avantage tour à tour. Dans un dernier éclat collectif, et poussés par leur salle, les coéquipiers de Kévin Closson reprennent définitivement l’avantage, et repoussent les Calaisiens à huit longueurs (79-71, 40’). Ce fut un match de longue haleine, mais si nos séniors continuent leur montée en puissance, nul doute que bon nombre d’adversaires se heurteront à un mur à domicile.

Le mot du coach, Benoît Minutoli :

  » Nous faisons un très mauvais début du match avec, au bout de quatre minutes, 19 à 4. Nous sommes dominés dans tous les secteurs de jeu, notamment au rebond et dans la raquette. Heureusement, nous arrivons à recoller très vite avec un 12-0 et nous finissons à 23-20 à la fin du premier quart temps. Nos intérieurs ont notamment réussi à renverser la vapeur en scorant près du cercle sur cette fin de premier quart.

 Dans le second quart temps, notre défense se met en place et les rotations sont bonnes. Nous encaissons peu de points : 50 points encaissés en 36 minutes sur la fin du match.

 Sur la seconde mi-temps, nous arrivons à imposer un rythme plus soutenu que celui de Calais. L’adresse à 3 points et l’intensité défensive du dernier quart temps ont fait la différence en notre faveur. «